F***ing Monday!

« Réveil matin 15 heures, j’me réveille comme une fleur, marguerite,
dans le Macadam a besoin d’un doliprane
Réveil matin 15 heures, j’me réveille comme une fleur, ça va les gars bien dormi ?
pas de réponse tant pis » Désolé pour hier soir – Tryo

Rions un peu.

Les paroles ci-dessus proviennent d’un groupe que j’affectionnais plus jeune (ok je l’aime toujours j’assume). Mais ça c’était avant.

Si je devais appliquer à ce matin, lundi matin, je dirais:

« Réveil matin 06h, j’me réveille presque en pleurs, Chéri, dans le Macadam a besoin d’un doliprane (moi aussi en fait). Réveil matin 06h, j’me réveille presque en pleurs, ça va chéri bien dormi? T’as vu notre nuit, bordel tant pis. »

That’s the real life.
Ouech je parle trop bien anglais (heureusement qu’il y a pas le son avec sinon tu pleurais de rire sérieux, mon accent est à chier).

En vrai, j’ai pas dormi du week-end car BabyL nous sort deux dents en même temps (histoire de rentabiliser?) et a passé ses nuits à hurler, chouiner, vouloir être caliné. Certes, je fonds d’amour pour mon bébé, mais crotte de bique j’ai besoin de dormir aussiiii. Donc, après un week de folie pure (hahaha…ou pas), nous voici donc lundi matin.

Tu connais? les yeux qui piquent, la tête de zombie, les reproches que tu te fais tous les lundis: « Mais pourquoiiii j’ai pas fais ça HIER soir? » Parce que j’avais la flemme pardi!

Bref, non contente de te lamenter sur ton sort, voilà qu’il faut que tu te prépares toi + bébé + les affaires de toi/chéri/bébé (ouais je suis trop gentille je prépare aussi le lunch packet de chéri). C’est là que tu te fourres la brosse à mascara dans l’oeil, pendant que bébé s’accroche en hurlant à ta jambe, que tu pars en furie à la bourre, et qu’arrivée à la crèche tu te rends compte que 1) tu as oublié ton badge d’accès 2) vu sa tête, bébé va criser quand tu vas le laisser 3) extinction de voix en cours, je parle comme une chèvre espagnole. Évidement ça ne rate pas, BabyL sort les larmes de crocodiles, tu t’en vas le cœur gros en rêvant d’être mère au foyer. Tu mets 2 plombes à te garer au boulot, tu arrives décoiffée, transpirante, crevée et déprimée au travail et là tu entends LA chose qui te fait sortir de tes gonds : « oh mais qu’est-ce que tu as fait à ta voix? ».

Intérieurement j’ai rêvé de dire: « Excès de pipe »
Extérieurement j’ai dis: « j’ai attrapé froid »
Mentalement j’ai pensé: Fucking Monday.

 

 

 

Publicités

Ces choses dont je n’avais pas besoin 1

Le chauffe-biberon.

C’était clair, pour chéri et moi, le copain micro-onde suffirait amplement. Oui mais voilà, le bougre est un peu capricieux, et les bibis/pots de babyL se trouvent tantôt trop chauds, tantôt trop froids, et quand il hurle de faim et d’énervement, c’est assez chiant. Si tu pars en vacances, et qu’il n’y a pas de micro-onde, ce dernier est un peu encombrant à emmener. Et puis le micro-onde, les ondes et toussa toussa, c’est pas trop top.

Du coup, j’ai mené l’enquête sur le web, à la recherche de l’élu. Et il y a de quoi faire! Chaque marque à son propre chauffe-biberon, ce qui fait que j’étais complètement perdue. Du coup, solution de facilité, je me suis tournée vers mon pote Beaba chez qui j’avais déjà le Babycook dont je suis plus que ravie. Le Bib’expresso me semblait pas mal , quoi qu’imposant et je voulais aussi une fonction bain marie pour le petit pot, sans me cramer les doigts (oui oui je suis douée j’assume). Et je suis tombée sur le Bib’second contrôle. On dirait presque un titre du dernier clip de Beyoncé. Mais non, c’est la version améliorée du Bib’second.

What?!

Je t’explique: Chez Beaba, il y a trois sortes de chauffe-biberons.
– le bib’expresso
– le bib’second
le bib’second controle

Moi je te parle du troisième.

chauffe-bibeorn-bib-second-control-beaba-grey

Comment ça marche?

Une sonde thermique insérée dans la cloche, vient se positionner au coeur du biberon/petit pot, afin de mesurer la température. Du coup, peu importe que ce soit à air libre ou au frigo, la sonde gère. Tu mets un peu d’eau dans le fond (en respectant les limites Max). Après, il reste à appuyer sur  le bouton réchauffer à température ambiante (22°) ou à température corporelle (37°) et hop ça chauffe! Attention, le temps varie en fonction de la quantité présente. Et si tu as besoin, tu peux aussi utiliser les fonctions « stériliser » ou « ddécongeler ». Bref, il est polyvalent et pas besoin de compter les secondes au micro-ondes, il gère tout seul lui!

chauffe-biberons-vapeur-bib-secondes-control

Ce que j’adore:

  • Je ne dois pas me casser la tête à compter le temps, il le fait tout seul ( de quelques secondes à 2-3 minutes, pas 20minutes non plus hein).
  • Pas de risques de brûlures, la température est toujours respectée en fonction des préférences de bébé.
  • Super facile d’utilisation, pas d’ambiguité  :ben quoi je suis blonde moi, j’assume na!
  • Facile à nettoyer, ne prends pas de place sur le plan de travail, facile à transporter
  • Plusieurs coloris possibles, moi je l’ai assorti à mon babycook et mon égoutte biberon pliable (tous les trois de Beaba).
  • La plupart des biberons sont compatibles dedans

-> je dis bien la plupart, car moi qui suit fan des Mam, eh bien ceux avec les fonds dévissables ne rentrent pas dedans! Par contre ceux de 330ml qui sont en plastiques une pièce pas de soucis, et les Avent aussi pas de soucis.

Ce que j’aime moins:

  • Il faut bien sécher les capteurs de la cloche et du socle, sinon il « bug » et se met en défaut.
  • Par moment il est un peu capricieux et se met facilement en défaut (tous les boutons clignotent en même temps).
  • Attention en enlevant la cloche, à ne pas se brûler quand la vapeur s’échappe et attention au contenant (biberon/pot) qui peut être très chaud.

Malgré ses 2-3 petits défauts, je l’adore et l’utilise tous les jours! Etant donné que je ne l’ai que depuis quelques mois, j’ignore sa durée de longévité mais j’espère la plus longue possible car je l’adore! Je l’ai déjà dis?

Et toi, tu as aussi un chauffe-biberon de (p)référence?

 

 

 

 

 

Ces choses dont je n’avais pas besoin… Soit disant!

Bon, bon, on va pas se mentir. Avant d’être enceinte et même pendant la grossesse, je criais haut et fort « je ne me laisserai pas tenter par la surconsommation ». Sans blague! Évidement que j’ai changé d’avis une fois les derniers effets de la péri raté disparus. Qui n’a pas dit , avant d’enfanter « nan mais moi je n’achèterai pas tout  ça, puis ben il/elle mangera que du bio, ne regardera jamais la Tv, et jouera uniquement avec des jeux en bois ». Honnêtement, qui arrive à respecter ces bonnes résolutions? En tout cas, pas moi! Sitôt revenue de la maternité, je me suis rendue compte que non seulement certaines choses que je ne pensais pas avoir besoin allaient s’avérer plus que bien (Coming soon sur le blog, un petit listing de mes coups de coeur), mais en plus que même si moi j’essaye de respecter mes idées toutes belles, mon fils/ma famille/ la société entière n’allait pas m’y aider.

Alors quoi?

Ben alors, non seulement moi je suis devenue addict à tout ce qui touche à la puériculture (Big up aux 3 poussettes), mais aussi et surtout, j’ai appris à relativiser.

J’ai pas dis non plus que je mettais mon fils devant la tv dans son relax 3h par jour hein, je dis juste que si j’ai pas le temps de lui faire des petits pots bio-maison-fait-avec-amour, ben il n’en mourra pas et moi non plus. Et les jeux en bois j’adore, mais si la famille m’offre les bons vieux plastiques colorés flash à musique, je le laisserai jouer avec et je n’aurai pas envie de leurs faire manger leurs cadeaux.

Comme on dit, il n’y a que les cons qui ne change pas d’avis, hein?

Qui a dit que j’essaye de m’auto-convaincre?!

Mais comme je suis sympa, je vais t’entrainer toi aussi dans la surconsommation, en te parlant de mes petits coup de cœur que j’utilise au quotidien (ou pas).

A suivre!

born-to-buy

Trahie par mes propres jupes

J’ai été trahie par mes jupes.

Si si! sérieusement!

Avant, je les mettais, tranquillement avec une paire de bas opaques ou transparents, des talons ou des ballerines, de longueur plutôt au dessus du genou, mais jamais vulgaire.

J’ai été trahie par mes jupes…

Où, quand, comment?

C’est simple, après mon accouchement. Bon, au début je me suis dis qu’il fallait d’abord perdre mes kilos de grossesse, que ça irait mieux après. Puis, malgré mes 15 kg envolés (12 +3 supplémentaires perdus, youhou c’est la fête!), malgré plusieurs tentatives, le résultat est sans appel: Je ne rentre plus dans mes jupes!

J’ai été trahie par mes jupes!

On m’a dit tu verras, ton corps change avec la grossesse, mais avec un peu d’effort ça ira tout seul! J’ai fais du sport, je me suis (re)musclée à peu près correctement, j’ai quand même encore du mal avec certaines zones #ventre. Mais rien! Je ne rentre pas dans mes jupes.

En fait, je n’ai pas été trahie par mes jupes.

J’ai été trahie par mon propre esprit. Oui, le lâche, il m’a fait croire que même après la venue de bébé je pourrais remettre mes habits comme avant, être la même mais en version maman. Oui mais voilà, mes hanches elles s’en fichent de ma vie d’avant, pour elles tout ce qui compte c’est la vie de maintenant, celle de maman. Et être maman, c’est accepter d’avoir un corps différent, un corps peut être moins convenant. C’est dur à avaler, de replier ses jolies petits jupes en se disant qu’on ne peut plus les mettre. On peut perdre du poids, faire du sport pour se muscler, mais les hanches élargies et les vergetures sont bien deux choses pour lesquelles on ne peut rien faire. Il faut prendre le temps de les accepter, de renouer avec ce nouveau corps, c’est pas facile, ça prend du temps, mais quand on voit le sourire de son enfant on comprend pourquoi on est devenue maman.

Je vais aller m’acheter de nouvelles jupes.

J’ai pas encore accepter mon nouveau corps, pourtant il serait temps après presque 1 an.

Je vais remettre des jupes, des collants, des ballerines (parce que les talons avec un petit c’est joli mais pas 10h par jour), je serai une jolie maman, mais surtout je vais redevenir femme maintenant.

 

 

Fille_manga_2

 

Les petits + de la valise pour la maternité

Je pourrais te parler de comment faire ta valise pour la salle d’accouchement/ la maternité.

Mais non!

Les basiques, tu les trouves partout: revues de presse, internet, carnet de la maternité, guide, livres,…

Moi ce dont je vais te parler, c’est des petits « + » qui peuvent agrémenter ta valise et qui peut-être te permettront de passer un séjour plus agréable à la maternité (ou pas, à toi de voir).

Pour la salle d’accouchement:

  • un brumisateur!
    Tu le trouves en pharmacie et parapharmacie et même dans certains commerces. C’est de l’eau en bombe, que tu peux « pschitter » (si si le verbe existe d’après moi) quand tu auras trop chaud, trop soif, besoin de te rafraîchir un peu en pleine attente de l’enfant saint, et après en plein effort expulsif. L’homme peut aussi s’en servir pour les mêmes raisons (euh quoi que l’effort expulsif…). C’est tout? Non! après, tu peux aussi t’en servir à la mat’, toujours pour les mêmes raisons (là aussi l’effort expulsif…quoi que le premier effort après l’accouchement…à voir haha!). Non seulement pour toi , mais aussi pour petit baby! Bon faut pas le pschitter dans la figure le pauvre chou il va sauter au plafond de surprise, mais tu peux en mettre sur un mouchoir ou autre et lui passer sur le visage et le cou pour le rafraichir (les maternités surchauffées on en parle? surtout l’été!!) quand il aura eu chaud par l’ambiance bondée de la chambre (coucou les visites). Le petit plus? La peau est hydratée, et si tu te pschitt sur ton maquillage, ça le fait tenir plus longtemps (un petit pschitt hein pas la douche sinon c’est clair que ça va couler).
  • Des pastilles (menthe, eucalyptus, fraise des bois, pet des champs, ce que tu aimes quoi!). Pourquoi? Ben déjà tu peux pas manger, presque pas boire, tu souffles comme un bœuf pendant 12h, tu seras desséchée  et ton haleine sera pas des plus fraîche (sorry my dear!). Hop, un bonbec et ça fait plaisir au corps et à l’esprit. Bon, j’ai dis une pastille à la menthe hein, pas le sachet de dragibus Haribo!
  • Une chemise de nuit ample +++
    A toi de voir ce qui est autorisé (port obligatoire de la sexy blouse d’hôpital ou chemise de nuit). Si tu peux, avant d’enfiler la blouse de merde l’hôpital, prévois une chemise que tu prendras bien large (pour passer facilement les perfusions et autres joyeusetés) afin d’être à l’aise. Si tu ne peux pas, vois alors pour un paréo, afin de cacher momentanément ton royal postérieur (oui les blouses d’hôpital sont prévues pour te laisser le cul à l’air -> à se demander si le styliste était pas un peu pervers sur les bords). Bref, pose la question à la maternité afin de prévoir en conséquence.

8d5cb0b7db17ff339efeab8577fd68c3

Pour le séjour à la maternité:

  • Des habits (naaan?), mais pas n’importe lesquels.
    si tu préfères les chemises de nuits, mise plutôt sur le coton que sur la dentelle, question pratique et de confort. Si tu optes pour les pyjamas mais que la journée tu veux des idées de tenues sympas pour quand tu as des invités visites:
    – Les bas: pantalons fluides et confortables à privilégier! On évite le legging moulant (clein d’œil à la culotte filet qui contiendra tes 53cm d’épaisseurs de bandes hygiéniques en dessous). On peut en trouver des pas chers et sympas chez Décathlon (pantalon Yoga, fitness), H&M, Trafic,… Non seulement c’est confortable, mais plus joli que le bas de pyjama à nounours (quoique chez Hunkemoller et Etam on en trouve des très jolis aussi!).

    – Les hauts: L’idéal, un haut qui fait « cache-coeur » si tu allaites ou très amples pour pouvoir passer tes nènès dans difficultés. Si pas, ce que tu veux. Mais! Ne prend pas des hauts noirs ou foncés!!! Avec ton teint de jeune accouchée ce n’est pas l’idéal..(« tada tada clap clap, tada tada clap clap.. » -> quoi tu as pas reconnu le générique de la famille Addams?). Le mieux? un haut coloré, qui te redonnera un peu de vie au visage et qui donnera mieux sur les photos que si tu es tout en noir avec ton petit minois pâlot (je te refais le générique?).
  • Des culottes en coton.
    Oui, celles de grand-mère (ou Bridget Jones?). Parce que les culottes filets façon rosbif roulé ça va bien 5minutes, mais c’est pas le top quand même. Un conseil, il vaut mieux les acheter pas chères (en cas de dégâts – en pack de 5 au Cora, C et A, etc) et une ou deux tailles au-dessus (pour laisser places aux copines bandes hygiéniques XXL).  -> pour rappel, les tâches de sang se nettoient à l’eau froide.
  • Des essuies de bain, 2 paires , colorés. Mais pas blanc! Je dois te faire un dessin?
  • Des lingettes
    Démaquillantes, rafraichissantes, tout ce que tu veux. Leur avantage? Te rafraichir avant/après des visites, en fin de journée. Off course, ça ne remplace pas une bonne douche, mais ça peut dépanner pour te sentir un peu plus fraîche (merci la sudation post-accouchement et début allaitement).
  • Des barrettes à cheveux, headbands, boucles d’oreilles:
    Accessoires qui font jolis sur les photos mais pas indispensables! Si tu es coquette, ça te fera peut-être du bien de retrouver quelques accessoires fétiches que tu aimes porter.
  • Un chouette gel douche/shampoing.
    Pas celui que tu prends habituellement, un qui te fais plaisir parce qu’il te rappelle les vacances, la détente,… C’est pas utile, mais ça fait du bien au moral de se laver avec un truc qui sent bon.
  • Le maquillage
    Bon c’est pas le primordial ni l’essentiel, mais encore une fois si tu ne supportes pas de ne pas avoir un soupçon de maquillage, joue-la light avec un peu de poudre, de mascara et de blush. Pas besoin d’en faire des tonnes ce sera suffisant et toute manière tu n’auras pas trop le temps.
  • Des pantoufles styles tongs, un truc aéré et confo (coucou les Crocs).
  • Des revues où tu ne dois pas trop réfléchir pour te détendre entre 2 visites et quand bébé roupille
  • De la crème anti-crevasse si tu allaites (demande conseil à ta sage-femme).
    Maintenant avant de mettre la crème, n’oublie pas de mettre une goutte de lait maternel sur le bout de sein, effet protecteur et cicatrisant!
  • De la monnaie : pour que l’homme aille faire copain/copain avec la machine, ou pour le parking.

 

Bon, je te fais l’impasse sur la trousse de toilette, j’imagine que tu sais quoi mettre dedans.

Si tu as d’autres idées, fais partager aux copines en commentant l’article!

A venir: les trucs et astuces pour soulager les bobos de l’après-naissance.