Ces remarques dont on se passerait bien!

Je te plante le décor.

Lundi matin -j’ai besoin de préciser plus? je déconne!-, tête dans le cul appropriée au jour, tu te dépêches de préparer babylou et de l’amener à la crèche avant d’aller bosser. Déjà, devant la porte de la crèche tu te rappelles que ton badge est démagnétisé et que tu as oublié de le donner pour réparation. Bref, tu sonnes et tu arrives comme une fleur avec un bébé ouf même pas chouineur. Et là, tu te prends THE remarque. Tu as juste dit que bébé devait rester jusque 18h aujourd’hui, boulot oblige. Seigneur, l’abomination! Je te fais le topo: Main sur la bouche, yeux écarquillés et choqués, vocalise perceptible « oh mon Dieu! ». Voilà, je suis une mère indigne, j’ai osé laisser mon bébé à la crèche jusque 18h. Du coup, non seulement ça m’a foutu le cafard et les nerfs, mais en plus ça m’a fait repenser à toutes ces remarques à la con que j’ai entendues depuis l’annonce de la grossesse. J’ai compilé les meilleures, c’est du 100% vécu.

-> Annonce de la grossesse

  • « C’est voulu? c’est une blague? »

-> Pendant la grossesse

  • « La vache t’es grosse!!! t’es sûre que y en a qu’un?  »
    Ah c’est pas normal de grossir quand on est enceinte?
  • « Tu vas le nourrir? »
    Le quoi? merde, il est pas livré avec bouffe intégrée?
  • « Il bouge beaucoup non? A tous les coups il sera hyperactif! »
    *Sans commentaires*
  • « ça va? quoi de neuf? (tous les jours les derniers 15jours avant la naissance) »
    Oui bah , je t’ai pas dis? il est né il y a 15 jours! grr!

-> Après la grossesse

  • « Oh mon dieu quelle horreur! voilà ce que c’est d’utiliser des mauvaises crèmes bon marché. Il existe surement un traitement pour réparer? non? oh punaise…. » #vergetures
    Et ma crème bon marché je te la met où?
  • « Quand je vois les ravages de la grossesse sur le corps de la femme, ça ne me donne pas envie d’avoir des enfants. »
    Quand je vois les ravages de la connerie humaine, ça me donne envie d’être un animal.
  • « T’inquiètes pas, si tu fais des efforts, un jour tu redeviendras mince. Rho moi en ce moment je suis au top de ma forme, j’ai jamais été aussi mince! »
    T’as maigri du cerveau aussi?
  • « Il a mal au ventre? Surement la maladie de Chron. Tu le prends toujours à bras, il sera capricieux et pot de colle plus tard. Tu vas quand même pas l’allaiter jusque si tard? si? Tu le mets à la crèche? oh le pauvre….rho pauvre bébé, ça fait mal au coeur. »
    Blablablablabla…..
  • « Avec tout ce que vous travaillez  (4/5ème pour info), vous pourrez bien lui acheter des fruits et légumes bio au moins! »
    Euh, ta gueule?

 

Il y en a d’autres bien sûr, mais je ne vais pas vous faire une encyclopédie sur le sujet non plus. Pour les curieuses, j’ai pris 12kg, je suis petite (1m60) donc oui j’ai pris tout dans le ventre et ça se voyait plutôt bien. Oui, je fais désormais partie de la confrérie des zèbres bien que j’ai utilisé de nombreuses crèmes et de toutes marques, mais quand ça doit craquer, ça craque et puis voilà! Pour le reste, je suis sûre que vous aussi avec eu votre lot de conneries de conseils et/ou remarques délichieuses, alors si vous avez envie de vider votre sac, profitez-en en commentant l’article!

4a9519e9ef17f-enfant4_a

Publicités

Tu sais que tu es maman quand…

  • Tu prends ta douche en 5 minutes top chrono, durant laquelle tu te laves cheveux/corps, tu te rases et tu penses à la liste des courses avec un babyphone qui s’agite sur le lavabo et/ou un petit qui tape sur les parois vitrées.
  • Tu te dis que finalement pisser dans sa douche n’est pas seulement écologique mais aussi un réel gain de temps
    (cfr http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/08/22/faire-pipi-sous-la-douche-pour-sauver-la-planete_1231089_3244.html)
  • Tu penses réellement avoir passé une bonne nuit de sommeil réparateur quand tu as dormi 6h sans interruptions.
  • L’évocation des mots « grasse » et « matinée » te font penser à ton cul ou l’état de tes cheveux ce matin , mais pas du tout au fait de dormir longtemps.
  • Le matin avant le travail c’est Bagdad pour se préparer soi + bébé dans son bordel, le soir en revenant c’est Koh Lanta (mention spéciale manque de sommeil et de bouffe).
  • Tu es tellement crevée que tu scannes ton badge Delhaize pour entrer dans la crèche, et tu ressors avec les sur-chaussures bleues flash aux pieds.
  • Tes conversations sont particulièrement intellectuelles par moments, entre l’état pipi/popo du petit, areuh areuh gouzi gouzi, un passant innocent te dénoncerait presque à l’asile.
  • En pleine nuit tu entends bébé raconter dans le babyphone et tu te dis « il va se rendormir » . Et avec ça une licorne?
  • Systématiquement, tous les matins, ta progéniture se met à déféquer pendant que tu déjeunes.  #fraicheur   #bonappetit!
  • Quand tu dois sortir faire « une petite course », tu réfléchis à deux fois au degré d’urgence de cette course à faire, rien qu’en pensant aux étapes habillage bébé/cosi à transporter/poussettes à déployer/courses à remonter.
  • Ton challenge avant c’était de ne pas te mettre la brosse de ton mascara dans l’oeil en voiture, maintenant c’est avec un enfant qui utilise ta jambe comme barre à pole dance pour jouer pendant que tu maquilles en 3min10.

    Mais être maman c’est aussi….

 

  • Attendre impatiemment d’être la fin de la journée pour le retrouver.
  • Sentir son cœur fondre quand son regard s’illumine et que ses yeux pétillent de bonheur quand il te voit et se met à courir ramper vers toi.
  • Sentir son petit coeur battre, la chaleur de son petit corps, la douceur de sa peau, son odeur de bébé, blotti tout contre soi pour une séance de câlins.
  • Ses éclats de rire sont le bruit le plus agréable que tu connaisses et te réchauffent le coeur les jours difficiles.
  • C’est devenir complètement guimauve devant Baby Boom en repensant aux premiers instants avec lui, alors qu’on a passé 112h à souffrir le martyre, mettre 1 mois à se rasseoir correctement et dire à qui veut l’entendre « plus jamais ».
  • Avoir envie de moments seule, juste pour soi et faire ce qu’on a envie, mais  enfin seule, se dire qu’il nous manque tellement et s’ennuyer jusqu’à son retour…
  • C’est devenir une pro des noms/marques/centres d’intérêts pour touts petits alors qu’auparavant tu n’y connaissais rien.
  • Presque pleurer avec lui quand il a des coliques/un bobo/un chagrin parce que tu voudrais que jamais il ne souffre.
  • Pourrir  les réseaux sociaux en publiant  ses premiers moments mois/dents/sourires/babillages dont tout le monde s’en fou royal mais qui te rendent tellement fière.
  • Te dire que par moment il te fait tellement chier suer que tu aurais envie de l’envoyer en colonie de vacances en Laponie, mais touche seulement à un de ses cheveux et je te bute!
  • Que malgré les moments de doutes, les moments difficiles, tu l’aimes d’un amour indescriptible, un amour viscéral, et tu pourrais crever pour lui. ♥♥♥

    2934693777_1_3

La renaissance

Bonjour bonjour!

Voici donc la naissance d’un nouveau blog sur la toile, je vais donc me présenter un peu.

Jeune maman de 27 ans, d’un petit boy de 11 mois, habitant en Belgique (une fois #accentbelge).

Ce que j’aime le plus: l’humour, aller à Londres (non non pas que pour le shopping), aller en Allemagne (non non pas que pour la bouffe), le shopping, la bouffe, la lecture, et depuis que je suis maman : TOUT CE QUI ATTRAIT A LA PUERICULTURE!!

Bon bon, je me suis donc découvert une nouvelle passion, que ce soit le (petit) mobilier, les articles sur la parentalité, la mode,…

Je me suis donc demandée comment combiner mes passions littéraires/enfantines/shoppingesques/voyagesques en une activité ludique et fun, le tout sous le couvert de mon grand humour.                                #jeréformeaussilevocabulaire #cestlamodeparait

Lecteurs, lectrices, soyez indulgents, l’informatique ne faisant pas partie de mes hobbys à la base, je me lance un grand défi en commençant ce blog, qui j’espère vous plaira et s’embellira au fur et à mesure.

2016, l’année de la naissance pour mon blog, l’année de la renaissance pour moi.

 

3 (1)